Ce monde qui est le mien (VO)
Ce monde qui est le mien (VO)

Ce monde qui est le mien (VO)

Hello les héros, comment ça va ? Aujourd’hui, je vous présente Ce monde qui est le mien, un roman qui fait partie de la collection des Twisted Tales, ces romans inspirés de contes dans leur version Disney. Ici, il s’agit de la suite d’Hercule. Mon expérience de lecture pour ce roman sort de l’ordinaire (pour moi), parce que je l’ai découvert en livre audio (ça faisait quelque chose comme 2 ans que je n’avais pas écouté de livres audio) et en VO de surcroit. Spoiler alerte : j’ai a-do-ré cette expérience !

Infos pratiques

Autrice : Jen Calonita
Maison d'édition : Hachette - Disney
Parution française : 2021
Pages : 336

Résumé

Après avoir prouvé qu’il était un vrai héros, Hercule a retrouvé l’immortalité, et tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. 
Mais ça, c’était avant que Zeus annonce à Megara qu’elle ne peut pas être avec Hercule parce que, eh bien, elle est mortelle. Heureusement, Hera a une solution et propose à Meg de prouver qu’elle à sa place sur le Mont Olympe en tant que déesse. Tout ce qu’elle a à faire, c’est mener une quête mystérieuse… La mission ? Trois fois rien : sauver la femme de son ex petit-ami des Enfers. Le même petit-ami pour qui elle a vendu son âme à Hadès… Le même petit-ami qui est tout de suite passé à autre chose, tandis que Meg était coincée aux Enfers. 
Meg réussira-t-elle à mettre son passé de côté et à utiliser son esprit aiguisé pour vaincre les monstres et les Dieux qui se mettront en travers de sa route ? Trouvera-t-elle enfin le monde qui est le sien ? Ou sa peur de l’engagement l’éloignera-t-elle à tout jamais d’une vie éternelle avec Herc ?

Mon impression

J’ai bien fait de retenter l’expérience des Twisted Tales. Je n’avais pas apprécié plus que ça Oser ses rêves, l’histoire alternative de Cendrillon, mais j’ai adoré Ce monde qui est le mien.

La narratrice

Je ne sais pas si le lire en français aurait modifié mon ressenti général, mais je pense qu’écouter la narratrice raconter l’histoire de Megara en anglais y est pour beaucoup dans ce coup de cœur. L’écoute a été un pur plaisir. J’ai trouvé la voix de la narratrice très agréable, elle y met le ton et modifie sa voix en fonction des personnages.

L’intrigue 

Dans cette histoire, j’ai apprécié qu’il ne soit pas uniquement question pour Megara de vivre pour l’éternité avec Hercule (elle se pose d’ailleurs beaucoup de questions à ce propos). En acceptant la quête proposée par Hera, Megara souhaite prouver aux Dieux et surtout à se prouver à elle-même qu’elle est capable de mener à bien sa mission. Qu’elle vaut la peine qu’une déesse la soutienne. Qu’elle a assez de valeur pour avoir une place auprès des Dieux et Déesses.

J’ai aimé le côté quête initiatique : des épreuves hautement symboliques et une belle évolution du personnage principal ainsi que la dimension mythologique (un objet à utiliser trois fois par exemple ou les Dieux qui observent et donnent parfois un coup de main).

Certains passages m’ont beaucoup émue.

Humour et personnages

J’ai aimé retrouver les personnages du dessin animé qui apportent une touche d’humour au récit : Phil, le centaure entraîneur des héros et Hades, dieu des enfers. Je suis tombée sous le charme d’Hercule, même si ses interventions sont peu nombreuses, parce qu’il a un coeur en or 😍.

Megara m’a conquise également. Dans le dessin animé, je ne l’apprécie pas vraiment. Ici, elle m’a impressionnée par sa détermination, sa force intérieure. Elle m’a touchée : elle espère trouver un endroit où elle se sentira enfin vraiment chez elle. Elle se pose beaucoup de questions à propos de sa relation avec Hercule, à propos d’elle-même aussi.

J’ai beaucoup aimé les allers-retours entre le présent de l’histoire et les souvenirs de Megara qui donnent une cohérence au personnage. On n’a pas l’impression que ses facultés et ses décisions sortent de nulle part. Elle a un passé qui détermine son présent (comme tout bon personnage).

En fait, j’ai facilement réussi à m’attacher au personnage de Megara, du coup j’ai immédiatement accroché à l’univers, à l’histoire, aux péripéties.

En bref

🌕🌕🌕🌕🌕 (coup de coeur)

♡ les personnages (Megara en particulier)
♡ les touches d’humour
♡ la quête initiatique
♡ la dimension mythologique
♡ la narratrice du livre audio

En rapport avec cette lecture : l’une de mes illustrations qui pourrait vous plaire 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :