Affichage de 3 Résultat(s)
Adulte Humour Roman

La Malédiction

Hey ! Salut ! Comment ça va vous ?

Hier, je vous parlais de l’application Readiktion et bien aujourd’hui, il est temps de vous présenter le premier texte que j’ai lu avec cette appli : La Malédiction, écrit par Ange Beuque. Un grand merci à Ange de m’avoir fait découvrir sa Malédiction, (dit comme ça, c’est un peu étrange XD), parce que j’ai eu un coup de cœur pour ce texte. Ouais, carrément ! Et je vous explique tout de suite pour quelles raisons.

Infos pratiques

Auteur : Ange Beuque 
Parution française : 2019
Éditions : Readiktion
Pages : histoire à choix multiples
56 épisodes au total

Situation initiale

Je vous résume seulement la situation initiale, car dès le début, il faut faire des choix et votre lecture sera sûrement différente de la mienne. C’est tout l’intérêt de l’expérience (*excited* 🤩 ).

Bon, l’heure est grave : la littérature est en danger. Une malédiction s’abat sur les héros de fiction. Sans crier gare, les protagonistes décèdent, brutalement, avant la fin de l’histoire. Un héros à la retraite est missionné pour vaincre cette terrible malédiction. Il a obtenu le statut d’Errant, ce qui lui permet de voyager d’œuvre en œuvre afin de collecter les éléments nécessaires pour mener à bien sa mission. Mais attention, en tant que héros de cette histoire, il ne sera pas épargné par la malédiction. À vous de l’aider à faire les bons choix pour ressortir victorieux de cette aventure… ou pas.

Mon avis

J’ai tout simplement A-DO-RÉ ! J’ai même CA-RRÉ-MENT KI-FFÉ ! (Permettez-moi à présent de reprendre une écriture normale pour plus de li-si-bi-li-té).

Je pense que j’aurais des millions de choses à dire sur ce texte, qui est, je trouve, d’une grande richesse. Alors, pour éviter de vous perdre avant la fin de cette chronique, je me concentrerai sur les principaux éléments qui m’ont plu dans cette lecture.

Pour commencer, le principe de base est déjà chouette, puisqu’il s’agit d’une histoire à choix multiples : le lecteur a le choix entre 2 options minimum à chaque fin de chapitre. Pour moi qui peine à me décider, c’était un peu frustrant par moment, mais aussi très amusant.

(suite…)
Adulte Roman

Le Mystère Henri Pick

Coucou les pastèques ! (C’est tout ce qui m’est venu par cette chaleur lol). Tout d’abord, bienvenue aux nouveaux abonnés <3 et coucou aux anciens <3

Ensuite, ma sœur m’a prêté ce roman (Le Mystère Henri Pick, de David Foenkinos) parce qu’elle connaît très bien mon goût pour la lecture et l’écriture. Pas de fantastique, ni de science-fiction, ce n’est même pas du young adult, mais je me suis dit que ce roman pourrait intéresser les passionnés de lecture (ou d’écriture même) qui passeront par ici. Je l’ai lu assez rapidement, mais j’en garde un avis plutôt mitigé. Je vous explique pourquoi.

13_icImage

Infos pratiques

Auteur : David Foenkinos
Parution française : 2016
Éditions : Gallimard
Pages : 323

Quatrième de couverture

En Bretagne, un bibliothécaire recueille tous les livres refusés par les éditeurs. Parmi ces manuscrits, une jeune éditrice découvre une pépite écrite par un certain Henri Pick. Elle part à sa recherche et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Mais selon sa veuve, il n’a jamais écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire.

Mon avis

Pour commencer, j’ai bien aimé le mystère qui entoure le roman refusé et l’identité de son auteur. J’ai trouvé intéressant de voir à quel point l’auteur et la genèse d’un roman peuvent parfois prendre le pas sur le texte en lui même. Parce que finalement, ce qui fascine à ce point les lecteurs ce n’est pas tant l’intrigue du roman d’Henri Pick que le mystère concernant l’identité de l’auteur. Est-ce vraiment lui qui a écrit le livre ? Comment se fait-il que la famille Pick n’ait jamais rien su de la passion d’Henri pour l’écriture ? Pourquoi un roman qui présente apparemment de grandes qualités littéraires n’a-t-il pas été publié plus tôt ? J’avais très envie, tout comme les personnages du roman, de découvrir l’identité de l’auteur du mystérieux roman de la bibliothèque des refusés, de connaître le fin mot de l’histoire. C’est ce qui m’a poussée à lire le livre jusqu’aux dernières pages.

J’ai apprécié que le roman de Foenkinos fasse découvrir aux lecteurs une partie des coulisses du monde éditorial, en peignant le portrait de plusieurs acteurs de la chaîne du livre : une jeune éditrice, un écrivain, des membres d’un comité de lecture, un représentant littéraire, un critique littéraire, une bibliothécaire etc. Bon, certains passages ont néanmoins eu pour effet de légèrement décourager l’écrivain qui est en moi et qui aimerait trouver un éditeur pour son premier roman XD …

La fin aussi m’a plu. À vrai dire, pendant une bonne partie de ma lecture je me suis dit «ouais, ça, je le sentais venir depuis belle lurette». Et finalement, les dernières pages m’ont surprise, ce qui fait que je ne regrette pas être allée au bout de cette lecture.

Pourtant, même si j’ai lu le livre rapidement, j’ai manqué d’intérêt pour certains passages qui m’ont semblé longs. En fait, l’auteur dépeint beaucoup de personnages différents (plutôt tristes et déprimants pour la plupart d’ailleurs) et j’ai eu du mal à m’intéresser à eux et encore moins à leurs histoires de c… couple. Après, j’imagine qu’il y a un lien entre chaque histoire d’amour présentée et le titre du mystérieux roman d’Henri Pick : Les Dernières heures d’une histoire d’amour. Il est intéressant de voir comment le livre d’Henri Pick a impacté chacun des protagonistes, mais bon, il y a trop de personnages (trop ancrés dans la réalité peut-être aussi) pour moi.

Une autre chose qui m’a déplu : les notes de bas de page. Je n’aime pas les notes de bas de page en général parce que ça me sort de l’intrigue et ici, je n’ai pas compris pourquoi ces notes n’étaient pas simplement insérées dans le texte puisqu’il s’agissait de passages narratifs.

En résumé

💙 Le mystère autour du roman refusé et de son auteur, l’énigmatique Henri Pick
💙 La découverte d’une partie des coulisses du monde de l’édition
💙 La fin
❌ Le grand nombre de personnages présentés, manque d’intérêt de ma part pour certains
❌ Les notes de bas de page

Petite précision avant de vous laisser pour aujourd’hui : le roman a été adapté au cinéma. D’après la bande-annonce, on dirait qu’il y a pas mal de différences entre le roman et l’adaptation, surtout au niveau des points de vue choisis pour raconter l’histoire. Si certains d’entre vous sont allés voir le film, je suis curieuse de savoir ce que vous en avez pensé. Dites-le-moi en commentaire.

Allez bisous !

Fantasy Jeunesse

Les Passeurs d’histoires

Avant de commencer l’aventure du blog et de bookstagram, je n’avais jamais entrepris de lecture commune avec qui que ce soit, alors quand Débora (@didilovebooks) m’a proposé de tenter l’expérience avec elle, j’ai été ravie et très enthousiaste !

Notre choix s’est porté sur Les Passeurs d’histoires, un roman où l’héroïne peut plonger dans les livres et dialoguer avec ses personnages préférés. Un point de départ qui a de quoi faire rêver la passionnée de littérature que je suis. (suite…)