Affichage de 5 Résultat(s)
Adulte Roman

Le Mystère Henri Pick

Coucou les pastèques ! (C’est tout ce qui m’est venu par cette chaleur lol). Tout d’abord, bienvenue aux nouveaux abonnés <3 et coucou aux anciens <3

Ensuite, ma sœur m’a prêté ce roman (Le Mystère Henri Pick, de David Foenkinos) parce qu’elle connaît très bien mon goût pour la lecture et l’écriture. Pas de fantastique, ni de science-fiction, ce n’est même pas du young adult, mais je me suis dit que ce roman pourrait intéresser les passionnés de lecture (ou d’écriture même) qui passeront par ici. Je l’ai lu assez rapidement, mais j’en garde un avis plutôt mitigé. Je vous explique pourquoi.

13_icImage

Infos pratiques

Auteur : David Foenkinos
Parution française : 2016
Éditions : Gallimard
Pages : 323

Quatrième de couverture

En Bretagne, un bibliothécaire recueille tous les livres refusés par les éditeurs. Parmi ces manuscrits, une jeune éditrice découvre une pépite écrite par un certain Henri Pick. Elle part à sa recherche et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Mais selon sa veuve, il n’a jamais écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire.

Mon avis

Pour commencer, j’ai bien aimé le mystère qui entoure le roman refusé et l’identité de son auteur. J’ai trouvé intéressant de voir à quel point l’auteur et la genèse d’un roman peuvent parfois prendre le pas sur le texte en lui même. Parce que finalement, ce qui fascine à ce point les lecteurs ce n’est pas tant l’intrigue du roman d’Henri Pick que le mystère concernant l’identité de l’auteur. Est-ce vraiment lui qui a écrit le livre ? Comment se fait-il que la famille Pick n’ait jamais rien su de la passion d’Henri pour l’écriture ? Pourquoi un roman qui présente apparemment de grandes qualités littéraires n’a-t-il pas été publié plus tôt ? J’avais très envie, tout comme les personnages du roman, de découvrir l’identité de l’auteur du mystérieux roman de la bibliothèque des refusés, de connaître le fin mot de l’histoire. C’est ce qui m’a poussée à lire le livre jusqu’aux dernières pages.

J’ai apprécié que le roman de Foenkinos fasse découvrir aux lecteurs une partie des coulisses du monde éditorial, en peignant le portrait de plusieurs acteurs de la chaîne du livre : une jeune éditrice, un écrivain, des membres d’un comité de lecture, un représentant littéraire, un critique littéraire, une bibliothécaire etc. Bon, certains passages ont néanmoins eu pour effet de légèrement décourager l’écrivain qui est en moi et qui aimerait trouver un éditeur pour son premier roman XD …

La fin aussi m’a plu. À vrai dire, pendant une bonne partie de ma lecture je me suis dit «ouais, ça, je le sentais venir depuis belle lurette». Et finalement, les dernières pages m’ont surprise, ce qui fait que je ne regrette pas être allée au bout de cette lecture.

Pourtant, même si j’ai lu le livre rapidement, j’ai manqué d’intérêt pour certains passages qui m’ont semblé longs. En fait, l’auteur dépeint beaucoup de personnages différents (plutôt tristes et déprimants pour la plupart d’ailleurs) et j’ai eu du mal à m’intéresser à eux et encore moins à leurs histoires de c… couple. Après, j’imagine qu’il y a un lien entre chaque histoire d’amour présentée et le titre du mystérieux roman d’Henri Pick : Les Dernières heures d’une histoire d’amour. Il est intéressant de voir comment le livre d’Henri Pick a impacté chacun des protagonistes, mais bon, il y a trop de personnages (trop ancrés dans la réalité peut-être aussi) pour moi.

Une autre chose qui m’a déplu : les notes de bas de page. Je n’aime pas les notes de bas de page en général parce que ça me sort de l’intrigue et ici, je n’ai pas compris pourquoi ces notes n’étaient pas simplement insérées dans le texte puisqu’il s’agissait de passages narratifs.

En résumé

💙 Le mystère autour du roman refusé et de son auteur, l’énigmatique Henri Pick
💙 La découverte d’une partie des coulisses du monde de l’édition
💙 La fin
❌ Le grand nombre de personnages présentés, manque d’intérêt de ma part pour certains
❌ Les notes de bas de page

Petite précision avant de vous laisser pour aujourd’hui : le roman a été adapté au cinéma. D’après la bande-annonce, on dirait qu’il y a pas mal de différences entre le roman et l’adaptation, surtout au niveau des points de vue choisis pour raconter l’histoire. Si certains d’entre vous sont allés voir le film, je suis curieuse de savoir ce que vous en avez pensé. Dites-le-moi en commentaire.

Allez bisous !

Frisson Jeunesse Roman

Celle qui marche la nuit

J’ai passé un temps fou en librairie, à hésiter à acheter ce livre, parce que j’avais la trouille, lol. Comme je l’ai déjà dit dans de précédentes chroniques, je n’aime pas les effusions d’hémoglobine. Pas parce que ça me fait peur, mais parce que ça me dégoûte. Par contre, un truc qui me fait bien flipper, ce sont les histoires de revenants. J’évite tout ce qui est films d’horreur ou livres d’horreur (ça se dit ça : «livre d’horreur» ? Bref…). Je pense que le max que je puisse supporter, ce sont certains épisodes de Ghost Whisperer, à la limite XD. Mais la couverture et la quatrième de couverture de Celle qui marche la nuit, m’ont intriguée et je me suis dit que ça pouvait être l’occasion d’entreprendre une lecture un peu différente de d’habitude (tout en me disant quand même que, vu que c’était un livre jeunesse, je ne prenais pas non plus des risques inconsidérés XD). Alors, ce roman m’a-t-il empêchée de dormir ? Vous le saurez en lisant cet article ! (Suspense de ouf !)

Infos pratiques

Auteure : Delphine Bertholon
Parution française : janvier 2019
Éditions : Albin Michel
Pages : 237

Quatrième de couverture

Malo, 15 ans, déménage dans le sud de la France et doit quitter à regret son quotidien parisien. Aussitôt installé dans sa nouvelle maison, perdue au milieu des bois, il est gagné par l’angoisse : sa petite sœur se réveille en hurlant et semble s’être liée d’amitié avec une jeune fille… qu’elle est la seule à voir. Lorsque Malo découvre une vieille cassette audio enregistrée en 1987, il décide de percer, coûte que coûte, le terrible secret qui hante la demeure

Mon avis

Pour répondre à la question de l’intro, non, ce livre ne m’a pas empêchée de dormir. Déjà parce que je suis tellement fatiguée en ce moment que je tombe endormie plus vite que mon ombre et ensuite parce qu’effectivement, comme c’est un livre jeunesse, les moments de frissons sont plutôt soft.

Cela dit, j’ai apprécié la lecture de ce roman qui se lit rapidement. Même si ce livre ne m’a pas empêchée de dormir, certains passages (notamment au début) m’ont quand même fait frissonner (bon, ok je suis sensible, me jugez pas :-P).

(suite…)
Fantastique Jeunesse

Miss Pook et les enfants de la Lune (épisode 1)

“Paris, 1907. Une sorcière kidnappe des enfants pour les emmener sur la Lune…” Voilà comment débute le texte de quatrième de couverture de ce roman jeunesse. Cette simple phrase a eu le pouvoir de me donner l’irrésistible envie d’en savoir plus. Et c’est ainsi que je me suis pongée dans la lecture de ce livre pour lequel j’ai eu le coup de cœur.

(suite…)

Fantasy Jeunesse Science-fiction

Agence Mysterium, Tome 1 : Le Fantôme de Saint-Malo

On ne juge pas un livre à sa couverture, O.K, n’empêche que j’adore celles des romans des éditions Scrineo. Celle-ci a été illustrée par Xavier Collette. Vous le connaissez peut-être déjà, c’est l’illustrateur du jeu de société Mysterium, entre autres. Oui, enfin bref, trêve de digressions, revenons à notre Agence Mysterium

(suite…)