Adulte Nouvelle Policier

Les Leurres de l'Éphémère

Salut les gens, aujourd’hui je vous parle du livre d’Ange Beuque, Les Leurres de l’Éphémère, une nouvelle policière qui a reçu le prix Zadig 2019. (Je ne connaissais pas ce prix, mais c’est classe ^^’.)

Infos pratiques

Auteur : Ange Beuque
Parution française : 2019
Éditions : Ex Aequo
Pages : 28 pages

Quatrième de couverture

L’émotion est vive lorsqu’on retrouve un collégien pendu à la grille de son établissement. L’enquête s’annonce d’autant plus délicate qu’il faudra composer avec une technologie réfractaire, des indices programmés pour disparaître et un univers adolescent propice aux secrets, à l’omerta et aux cruautés dissimulées. Et qu’en est-il de ce mystérieux challenge qui fait fureur sur les réseaux, et dont l’initiateur semble s’être volatilisé ?

Mon avis

Si le nom de l’auteur vous dit quelque chose, c’est peut-être parce que vous l’avez lu sur le blog. Ange Beuque est l’auteur de La Malédiction (entre autres), un roman à choix multiples, publié par la maison d’édition Readiktion. J’avais adoré La Malédiction (je vous invite d’ailleurs à lire ou relire ma chronique à son sujet en cliquant 👉 ici 😉) et j’avais envie de découvrir un autre texte de l’auteur. PS: merci à lui pour l’envoi de sa nouvelle et pour sa confiance.

Pour être honnête avec vous, j’ai lu cette nouvelle parce que c’est Ange Beuque qui l’a écrite, car je lis très peu de policier et je pressentais que cette histoire me ferait froid dans le dos, à cause des sujets abordés. Je ne me suis pas trompée, puisque je suis encore toute chamboulée après cette lecture.

(suite…)
BD Fantasy Humour Tout public

Pepper et Carrot

Salut les sorcières et sorciers !

Aujourd’hui, je vous présente une série BD que j’adore : Pepper et Carrot de David Revoy. Et je précise ceci : pour ceux qui ne peuvent pas sortir de chez eux (c’est le cas pour beaucoup d’entre nous en ce moment 😕) et qui sont en quête de divertissements, cette chronique en particulier pourrait vous intéresser 😁, je vous laisse découvrir pourquoi.

INfos pratiques

Auteur : David Revoy
Parution française : depuis 2016 pour les éditions Glénat
Éditions : c’est un peu particulier, je vous en parle dans l’article. Mon exemplaire est publié par les éditions Glénat.

  • Tome 1 : Potions d’envol (août 2016)
  • Tome 2 : Les sorcières de Chaosah (avril 2017)
  • Tome 3 : L’effet papillon (aout 2019)

Quatrième de couverture

Pepper est une apprentie sorcière. Carrot est un chat. Ils ont une spécialité : rater les potions magiques !
Une série d’histoires courtes au cœur d’un univers de fantasy fun et décalé fait d’incantations, de créatures, de magie… mais surtout d’humour!

Mon avis

Avant de vous présenter plus précisément l’histoire et les thèmes de cette BD, je voudrais vous parler de la philosophie de son auteur. David Revoy a une démarche particulièrement singulière, puisqu’il propose ses histoires en mode 100% libre. Les aventures de Pepper et Carrot sont donc disponibles gratuitement sur le net et les lecteurs sont autorisés (et même encouragés) à partager le contenu, à publier des fanarts ou même à en faire une utilisation commerciale (à condition de citer la source évidemment). Le contenu est libre, mais aussi et surtout de qualité ! Comment l’auteur est-il donc rémunéré ? me demanderez-vous. Et bien voici comment…

(suite…)
Fantasy Roman Young adult

La Passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune

Salut les pastèques !

Je partage avec vous aujourd’hui mon avis sur La Passe-miroir, tome 2 : Les Disparus du Clairdelune, de Christelle Dabos. J’ai terminé la lecture de ce deuxième tome des aventures d’Ophélie il y a quelques semaines déjà, alors je vais faire mon possible pour me souvenir de l’intrigue 😅. Mon avis sera plutôt bref, parce que finalement beaucoup d’éléments que j’ai aimés dans le premier tome se retrouvent dans le second et pareil pour les éléments qui m’ont déplu. Bref, si vous ne l’avez pas encore lu, voici le lien vers mon article sur La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver.

Infos pratiques

Auteure : Christelle Dabos
Parution française : 2015
Éditions : Gallimard
Pages : 550

Quatrième de couverture

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Mon avis

Le tome 2 est la suite immédiate des événements qui se déroulent à la fin du premier tome. Le lecteur est donc plongé dans le bain sans détour. Il y a quand même un petit récapitulatif de l’intrigue du premier tome et ça, ma mémoire et moi on aime bien ^^.

(suite…)
Fantasy Roman

La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver

Salut les écharpes à lunettes.

Ça fait des siècles (carrément) que je vois défiler cette série, que ce soit en librairie ou sur le fil d’actu Instagram d’autres “moldues de lecture”. Et je me décide enfin à m’y mettre. Je suis souvent réticente à l’idée de lire des romans dont presque tout le monde parle, par peur d’être déçue. Parce que quand tu lis des commentaires du genre : “Ç’a été un vrai coup de coeur” ou “C’est la meilleure série que je lis depuis Harry Potter”, forcément les attentes sont grandes. J’ai profité de la sortie du quatrième et dernier tome (fin de l’année dernière) pour me lancer.

Résultat : ce n’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais, et (*spoiler alerte* 😆) même si ça n’a pas été un coup de cœur pour moi, ce fut une lecture agréable.

Infos pratiques

Auteure : Christelle Dabos
Parution française : 2013
Éditions : Gallimard
Pages : 519

Quatrième de couverture

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis

Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans l’ambiance magique d’Anima. Le bâtiment des archives manifeste sa mauvaise humeur en grinçant, craquant, soufflant, les objets s’animent un peu partout et le phonographe joue un air d’opéra (ok, ça ce n’est pas magique, mais ça pose l’ambiance 😄). Le bâtiment des archives m’a un peu fait penser à la maison des Weasley, avec la magie présente dans chaque recoin, mais la comparaison avec Harry Potter s’arrête ici pour moi. L’histoire n’a rien à voir et les personnages non plus.

Ophélie, qui vivait tranquillement sur Anima entourée d’archives, se voit contrainte de déménager au Pôle pour rejoindre son nouveau (et inconnu) fiancé. Elle découvre la cour et la Citacielle, où tout n’est qu’illusion, mensonge et machination. J’ai aimé le contraste entre Anima, que j’imagine plutôt comme un endroit chaleureux et plein de vie, et le Pôle, cette arche où les habitants sont aussi glaciaux que la météo.

Lorsqu’Ophélie découvre le Pôle, le lecteur est plongé dans une ambiance baroque et onirique qui m’a plu et m’a fait penser au film L’imaginarium du docteur Parnassus. L’auteure utilise un vocabulaire parfois désuet qui sied parfaitement à l’ambiance générale. Certains mots ne faisaient pas partie de mon dictionnaire personnel (😁) et ça m’a plu de les noter. Par contre, l’univers décrit par l’auteure est tellement original que j’ai parfois eu du mal à visualiser, en particulier les lieux et certaines illusions.

(suite…)
ActuBlog Parenthèses

Nouveautés 2020

Salut les chips.

Pour ce début d’année 2020, le BLOG change de look. Nouveau design, nouvelle organisation des pages et nouvelle rubrique dessins .

Je profite de l’occasion pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux visiteurs et remercier ceux qui me lisent régulièrement. Vos petits messages et commentaires encourageants sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) me motivent à partager toujours plus avec vous 😃.

Pour ceux qui viennent d’arriver, vous pouvez vous rendre à la page « qui suis-je » où je vous explique d’où m’est venu l’idée de créer ce blog. Mes chroniques littéraires sont désormais classées par titre. Vous pouvez faire des recherches par auteur, maison d’édition, thème etc. dans la barre de recherche qui se trouve en bas de la page. Et découvrez quelques unes de mes illustrations par ici.

(suite…)