Tous les articles

Nom d'un best-seller !

Affichage de 47 RĂ©sultat(s)
Adulte Infiltration Roman Romance

Daphné Walls, The Agency

Hello les agents infiltrés,

Cela faisait longtemps que je n’avais pas Ă©crit d’article de blog et pour cause, je suis passĂ©e par une phase « panne de lecture » puis j’ai Ă©tĂ© trĂšs occupĂ©e par le lancement de ma boutique en ligne. Bref, je vous retrouve aujourd’hui pour vous prĂ©senter ma derniĂšre lecture : DaphnĂ© Walls, The Agency, de Cassandra Chapel.

Il y a quelques mois, Cassandra m’a contactĂ©e pour me faire dĂ©couvrir son roman, sorti en juin 2020. Elle me l’a prĂ©sentĂ© comme Ă©tant un roman entre espionnage et romance et j’ai Ă©tĂ© curieuse de dĂ©couvrir cette histoire mĂȘlant deux genres que je lis (trĂšs) peu.

Infos pratiques

Auteure : Cassandra Chapel
Parution française : 2 juin 2020
Éditions : AutoĂ©dition
Pages : 341

QuatriĂšme de couverture

Une jeune recrue d’une agence d’espionnage, un coĂ©quipier sexy, une organisation terroriste et la sociĂ©tĂ© au bord de l’effondrement : on connaĂźt tous le scĂ©nario. C’est pourtant la tournure que prend aujourd’hui la vie de DaphnĂ© Walls, qui devra laisser sa petite vie tranquille derriĂšre elle, surmonter ses craintes pour mener Ă  bien sa mission. Qui a dit qu’une femme armĂ©e ne pouvait pas sauver le monde ?

Source : livraddict.com

Mon avis

Avant toute chose, je remercie une nouvelle fois Cassandra Chapel de m’avoir proposĂ© de dĂ©couvrir son rĂ©cit.

Je prĂ©cise que globalement, je ne suis pas trĂšs attirĂ©e par les romans du genre « romance Â». J’aime les histoires d’amour, mais je prĂ©fĂšre quand elles viennent complĂ©ter un rĂ©cit de fantasy ou une dystopie, plutĂŽt que quand elles sont le point central de l’histoire.

Ici, la relation entre les deux personnages principaux tient une place importante dans le rĂ©cit, en particulier dans toute la premiĂšre partie du roman. DaphnĂ© est une jeune femme peu sĂ»re d’elle, qui tombe amoureuse du mystĂ©rieux, lunatique et trĂšs convoitĂ© agent Clark Clayton. Au dĂ©part contraints de travailler ensemble sur une mission spĂ©ciale, alors qu’ils ne se supportent pas l’un l’autre, ils vont finir par se rendre compte qu’ils ne forment pas une si mauvaise Ă©quipe finalement (et pas seulement sur le plan professionnel, si vous voyez ce que je veux dire 😅).

Malheureusement, je ne me suis pas vraiment attachĂ©e aux deux personnages principaux, que j’ai parfois eu du mal Ă  cerner (en particulier Clayton). Du coup, je n’ai pas tellement accrochĂ© Ă  leur relation non plus, relation qui m’a semblĂ© changer de nature un peu trop abruptement.

(suite
)
Album Contemporain Jeunesse

Apolline et la vallĂ©e de l’espoir

Salut les tournesols ! I’m on Holliday, oh yeh ! Par contre la connexion n’est pas optimale. (Loin de lĂ  😅, ça beug trĂšs rĂ©guliĂšrement et j’espĂšre rĂ©ussir Ă  poster cet article avant de devenir zinzin Ă  force de recommencer, ahah).

Ça faisait un moment que je n’avais pas Ă©crit d’article de blog. En ce moment, j’ai comme qui dirait une panne de lecture. J’ai du mal Ă  me poser pour lire et Ă  me concentrer quand je me dĂ©cide enfin Ă  ouvrir un bouquin. J’espĂšre que ces quelques jours de vacances m’aideront Ă  amĂ©liorer la situation.

En attendant, je suis ravie de vous retrouver pour vous prĂ©senter un album jeunesse qui m’a Ă©tĂ© envoyĂ© par les Ă©ditions Grasset jeunesse (que je remercie grandement) : Apolline et la vallĂ©e de l’espoir, de Heng Swee Lim.

Infos pratiques

Auteur / illustrateur : Heng Swee Lim
Parution française : 26 août 2020
Éditions : Grasset Jeunesse
Pages : 48

QuatriĂšme de couverture

Apolline, la petite fille qui raffolait des tournesols, vivait au beau milieux d’une vallĂ©e magnifique. Mais un jour un immense nuage noir vint assombrir la vallĂ©e


Mon avis

Cet album est adorable. Il aborde avec douceur la tristesse, le dĂ©sespoir, la maniĂšre d’apprivoiser ses Ă©motions et finalement l’espoir. Ce sont des thĂšmes qui me touchent particuliĂšrement et j’ai aimĂ© la façon dont l’auteur les met en scĂšne.

J’ai Ă©galement apprĂ©ciĂ© la façon dont est dessinĂ©e la petite Apolline qui tente de rapporter la joie dans sa vallĂ©e (les traits de ce personnage me font penser Ă  ceux de mimi cracra, dessin animĂ© que je regardais enfant alors forcĂ©ment, je craque d’autant plus pour le personnage).

La plupart des illustrations sont en noir et blanc, seules quelques touches de jaune (ou de vert) Ă©clairent les pages, par-ci part-lĂ . Les dessins sont minimalistes, mais les quelques traits de l’artiste suffisent Ă  faire passer les Ă©motions.

L’album se lit rapidement, alors je prĂ©fĂšre ne pas tout vous dĂ©voiler dans cet article. Par contre, je voudrais ajouter que les illustrations sont imprimĂ©es sur du papier mat trĂšs agrĂ©able au toucher (je pense que les heures passĂ©es ces derniers mois Ă  choisir le papier sur lequel imprimer mes affiches m’ont rendue d’autant plus sensible Ă  ce genre de dĂ©tails 😅). Bref, encore un album de qualitĂ© publiĂ© par la maison d’édition.

DerniĂšre petite prĂ©cision avant de vous quitter : Ă  la fin de l’album, l’auteur rend hommage aux habitants de la VallĂ©e de l’Espoir, un camps de quarantaine pour les malades de la lĂšpre. Pour en savoir plus, je vous invite Ă  lire la derniĂšre page de l’album.

Sur ce, passez une trĂšs bonne journĂ©e et Ă  bientĂŽt. Moi, je retourne Ă  mon transat’ (c’est pas vrai, je n’ai pas de transat’, mais je voulais finir sur une phrase en mode « ambiance vacances » 😅).

Aller, ciao, bisou bisou ☀

Fantasy New Roman Young adult

La Passe-miroir, tome 3 : La MĂ©moire de Babel

Salut les fromages ! (Babel… babybel…fromage… Bref, passons…)

Aujourd’hui, parlons du tome 3 de La Passe-miroir : La MĂ©moire de Babel, de Christelle Dabos. Si, ce n’est dĂ©jĂ  fait, je vous invite Ă  aller lire mes chroniques prĂ©cĂ©dentes Ă  propos du premier tome (Les FiancĂ©s de l’hiver) et du deuxiĂšme tome (Les Disparus du Clairdelune). Et maintenant, passons sans plus attendre Ă  la prĂ©sentation de ce troisiĂšme tome des aventures d’OphĂ©lie.

Infos pratiques

Auteure : Christelle Dabos
Parution française : 2017
Éditions : Gallimard
Pages : 496

QuatriĂšme de couverture

Thorn a disparu depuis deux ans et demi et OphĂ©lie dĂ©sespĂšre. Les indices trouvĂ©s dans le livre de Farouk et les informations livrĂ©es par Dieu mĂšnent toutes Ă  l’arche de Babel, dĂ©positaire des archives mĂ©morielles du monde. OphĂ©lie dĂ©cide de s’y rendre sous une fausse identitĂ©.

Mon avis

Je crois bien que ce troisiĂšme tome est celui que je prĂ©fĂšre jusqu’Ă  prĂ©sent. L’atmosphĂšre universitaire et Ă©rudite (mais aussi impitoyable) m’a intĂ©ressĂ©e et j’ai trouvĂ© les pĂ©ripĂ©ties plus captivantes que dans le tome prĂ©cĂ©dent. Il y a toujours de l’originalitĂ© dans l’univers dĂ©taillĂ© par l’auteure. Par contre, certaines rĂ©vĂ©lations ne m’ont pas tellement surprise (c’Ă©tait aussi le cas dans le tome 2). En fait, je crois que je prĂ©fĂšre quand l’auteur(e) m’emmĂšne sur de fausses pistes (mais que le tout reste cohĂ©rent Ă©videmment) et parvient Ă  me surprendre. LĂ , ça n’a pas Ă©tĂ© le cas.

(suite
)
Adulte Nouvelle Policier

Les Leurres de l'ÉphĂ©mĂšre

Salut les gens, aujourd’hui je vous parle du livre d’Ange Beuque, Les Leurres de l’ÉphĂ©mĂšre, une nouvelle policiĂšre qui a reçu le prix Zadig 2019. (Je ne connaissais pas ce prix, mais c’est classe ^^’.)

Infos pratiques

Auteur : Ange Beuque
Parution française : 2019
Éditions : Ex Aequo
Pages : 28 pages

QuatriĂšme de couverture

L’Ă©motion est vive lorsqu’on retrouve un collĂ©gien pendu Ă  la grille de son Ă©tablissement. L’enquĂȘte s’annonce d’autant plus dĂ©licate qu’il faudra composer avec une technologie rĂ©fractaire, des indices programmĂ©s pour disparaĂźtre et un univers adolescent propice aux secrets, Ă  l’omerta et aux cruautĂ©s dissimulĂ©es. Et qu’en est-il de ce mystĂ©rieux challenge qui fait fureur sur les rĂ©seaux, et dont l’initiateur semble s’ĂȘtre volatilisĂ© ?

Mon avis

Si le nom de l’auteur vous dit quelque chose, c’est peut-ĂȘtre parce que vous l’avez lu sur le blog. Ange Beuque est l’auteur de La MalĂ©diction (entre autres), un roman Ă  choix multiples, publiĂ© par la maison d’Ă©dition Readiktion. J’avais adorĂ© La MalĂ©diction (je vous invite d’ailleurs Ă  lire ou relire ma chronique Ă  son sujet en cliquant 👉 ici 😉) et j’avais envie de dĂ©couvrir un autre texte de l’auteur. PS: merci Ă  lui pour l’envoi de sa nouvelle et pour sa confiance.

Pour ĂȘtre honnĂȘte avec vous, j’ai lu cette nouvelle parce que c’est Ange Beuque qui l’a Ă©crite, car je lis trĂšs peu de policier et je pressentais que cette histoire me ferait froid dans le dos, Ă  cause des sujets abordĂ©s. Je ne me suis pas trompĂ©e, puisque je suis encore toute chamboulĂ©e aprĂšs cette lecture.

(suite
)
BD Fantasy Humour Tout public

Pepper et Carrot

Salut les sorciĂšres et sorciers !

Aujourd’hui, je vous prĂ©sente une sĂ©rie BD que j’adore : Pepper et Carrot de David Revoy. Et je prĂ©cise ceci : pour ceux qui ne peuvent pas sortir de chez eux (c’est le cas pour beaucoup d’entre nous en ce moment 😕) et qui sont en quĂȘte de divertissements, cette chronique en particulier pourrait vous intĂ©resser 😁, je vous laisse dĂ©couvrir pourquoi.

INfos pratiques

Auteur : David Revoy
Parution française : depuis 2016 pour les éditions Glénat
Éditions : c’est un peu particulier, je vous en parle dans l’article. Mon exemplaire est publiĂ© par les Ă©ditions GlĂ©nat.

  • Tome 1 : Potions d’envol (aoĂ»t 2016)
  • Tome 2 : Les sorciĂšres de Chaosah (avril 2017)
  • Tome 3 : L’effet papillon (aout 2019)

QuatriĂšme de couverture

Pepper est une apprentie sorciÚre. Carrot est un chat. Ils ont une spécialité : rater les potions magiques !
Une sĂ©rie d’histoires courtes au cƓur d’un univers de fantasy fun et dĂ©calĂ© fait d’incantations, de crĂ©atures, de magie… mais surtout d’humour!

Mon avis

Avant de vous prĂ©senter plus prĂ©cisĂ©ment l’histoire et les thĂšmes de cette BD, je voudrais vous parler de la philosophie de son auteur. David Revoy a une dĂ©marche particuliĂšrement singuliĂšre, puisqu’il propose ses histoires en mode 100% libre. Les aventures de Pepper et Carrot sont donc disponibles gratuitement sur le net et les lecteurs sont autorisĂ©s (et mĂȘme encouragĂ©s) Ă  partager le contenu, Ă  publier des fanarts ou mĂȘme Ă  en faire une utilisation commerciale (Ă  condition de citer la source Ă©videmment). Le contenu est libre, mais aussi et surtout de qualitĂ© ! Comment l’auteur est-il donc rĂ©munĂ©rĂ© ? me demanderez-vous. Et bien voici comment…

(suite
)