Adulte Infiltration Roman Romance

Daphné Walls, The Agency

Hello les agents infiltrés,

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit d’article de blog et pour cause, je suis passée par une phase « panne de lecture » puis j’ai été très occupée par le lancement de ma boutique en ligne. Bref, je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter ma dernière lecture : Daphné Walls, The Agency, de Cassandra Chapel.

Il y a quelques mois, Cassandra m’a contactée pour me faire découvrir son roman, sorti en juin 2020. Elle me l’a présenté comme étant un roman entre espionnage et romance et j’ai été curieuse de découvrir cette histoire mêlant deux genres que je lis (très) peu.

Infos pratiques

Auteure : Cassandra Chapel
Parution française : 2 juin 2020
Éditions : Autoédition
Pages : 341

Quatrième de couverture

Une jeune recrue d’une agence d’espionnage, un coéquipier sexy, une organisation terroriste et la société au bord de l’effondrement : on connaît tous le scénario. C’est pourtant la tournure que prend aujourd’hui la vie de Daphné Walls, qui devra laisser sa petite vie tranquille derrière elle, surmonter ses craintes pour mener à bien sa mission. Qui a dit qu’une femme armée ne pouvait pas sauver le monde ?

Source : livraddict.com

Mon avis

Avant toute chose, je remercie une nouvelle fois Cassandra Chapel de m’avoir proposé de découvrir son récit.

Je précise que globalement, je ne suis pas très attirée par les romans du genre « romance ». J’aime les histoires d’amour, mais je préfère quand elles viennent compléter un récit de fantasy ou une dystopie, plutôt que quand elles sont le point central de l’histoire.

Ici, la relation entre les deux personnages principaux tient une place importante dans le récit, en particulier dans toute la première partie du roman. Daphné est une jeune femme peu sûre d’elle, qui tombe amoureuse du mystérieux, lunatique et très convoité agent Clark Clayton. Au départ contraints de travailler ensemble sur une mission spéciale, alors qu’ils ne se supportent pas l’un l’autre, ils vont finir par se rendre compte qu’ils ne forment pas une si mauvaise équipe finalement (et pas seulement sur le plan professionnel, si vous voyez ce que je veux dire 😅).

Malheureusement, je ne me suis pas vraiment attachée aux deux personnages principaux, que j’ai parfois eu du mal à cerner (en particulier Clayton). Du coup, je n’ai pas tellement accroché à leur relation non plus, relation qui m’a semblé changer de nature un peu trop abruptement.

Cependant, j’ai trouvé que la deuxième partie du récit se focalisait davantage sur la dimension enquête, infiltration et espionnage et cela m’a davantage plu.

Certaines scènes –de combat notamment– m’ont semblé moyennement vraisemblables, comme lorsque dans les films d’action hollywoodiens le héros met son adversaire KO un peu trop facilement (c’est un style, auquel je n’accroche pas vraiment, mais qui plaira sûrement à d’autres lecteurs). Alors que d’autres passages m’ont semblé plus crédibles, par exemple lorsque Daphné prend conscience du décalage entre sa vie d’agent infiltré et son ancienne vie, la vie « normale ». J’ai trouvé que ces passages apportaient une touche de réalisme au récit et permettaient au lecteur d’éprouver de l’empathie pour le personnage.

À part ça, et en particulier dans la deuxième moitié du roman, il y a de l’action, des combats, des gadgets d’espionnage, quelques passages de tension aussi (on craint pour la vie de certains personnages) et une relation entre Daphné et Clayton qui évolue, des ingrédients pour passer un moment de lecture divertissant.

Bonne lecture et à bientôt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :