Adulte·Fantastique·Roman

La Boîte de Pandore

Salut à tous ! Je voulais poster cette chronique il y a des semaines déjà mais disons que ces derniers temps j’ai été « distraite » par autre chose que mon blog puisque j’ai accouché d’une petite fille :-). Depuis, les journées défilent à une vitesse incroyable ^_^

Aujourd’hui, je vous propose la chronique d’un roman « adulte », eh oui, ça change un peu. Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de littérature contemporaine adulte ni de roman de Bernard Werber d’ailleurs. Passons, sans plus attendre à la chronique de La Boîte de Pandore.

Infos pratiques

Auteur : Bernard Werber
Parution française : septembre 2018
Éditions : Albin Michel
Pages : 560

Situation initiale

Alors qu’il assiste à un spectacle d’hypnose avec une amie, René Toledano est choisi parmi les spectateurs pour servir de cobaye. Il découvre alors qu’il est possible pour lui de voyager dans ses vies antérieures. Une aubaine pour ce professeur d’histoire qui peut désormais découvrir les vérités du passé comme personne ne l’a encore jamais fait. Il comprend aussi que ses vies antérieures ont une influence sur sa vie actuelle. Et si lui, René Toledano, pouvait influencer le passé ?

Mon avis

Merci maman de m’avoir prêté ce roman, j’ai adoré ^_^ !

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur aborde les différents thèmes de son roman. Dans La Boîte de Pandore, il est question de vies antérieures et de réincarnation. Est-il possible que nous ayons vécu plusieurs vies avant celle-ci et en quoi ces vies influenceraient-elles notre vie actuelle ? Imaginez que vous puissiez explorer vos vies passées : qu’est-ce que vous découvririez sur vous-même ?

Le texte évoque aussi les principes d’hypnose (que cache notre subconscient ?), de manipulation mentale, de souvenirs (faux souvenirs implantés dans les esprits et vrais souvenirs profondément refoulés). Ce sont des thèmes que je trouve fascinants, alors j’ai eu plaisir à découvrir les points de vue des différents personnages sur ces sujets.

Le texte nous fait aussi nous interroger sur notre rapport à l’Histoire. René Toledano tente d’expliquer à ses élèves que l’Histoire, telle qu’on la trouve dans les manuels, a été écrite par les vainqueurs, par ceux qui avaient suffisamment de pouvoir pour que d’autres écrivent leurs exploits (peu importe la véracité des faits, tant que ça en jette un peu). En gros, pour lui, les récits historiques (bien que basés sur des faits réels) sont essentiellement de la propagande, des coups marketing. Les historiens choisissent de mettre l’accent sur certains faits et d’en taire d’autres alors comment leur faire pleinement confiance ? En cours d’Histoire, je me souviens que je me posais souvent la question : comment peut-on être sûr que ça s’est vraiment passé comme ça ? Surtout quand les faits remontent à loin. Alors je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à me poser la question XD.

Enfin, le texte évoque le libre arbitre et le destin : tout est-il déjà écrit ou peut-on écrire nous même le futur ? Mystère insoluble !

Par ailleurs, je me suis attachée aux personnages et j’ai été happée par l’intrigue. Il y a du suspens, des rebondissements, de l’action. Un cocktail efficace qui m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Et la façon d’écrire de Bernard Werber a celui de particulier (et de mystérieux) que même quand les personnages boivent tranquillement un café dans un pub, ça me paraît intéressant ^_^.

Petit plus intéressant aussi : le texte est ponctué d’infos documentées, du coup, on apprend plein de choses, presque sans s’en rendre compte (mais est-ce que tout est vrai ? Méfiance XD)

En résumé

💙 Un roman qui fait réfléchir
💙 Les thèmes abordés : hypnose, manipulation, vies antérieurs, destin et libre arbitre, rapport à l’Histoire et au savoir
💙 Une intrigue avec suspens, rebondissement et action
💙 Des personnages attachants
💙 Des infos intéressantes

Extrait

« — Vous n’êtes pas seulement ce que vous croyez être. Alors je vous pose la question : saurez-vous vous rappeler qui vous êtes vraiment?
L’hypnotiseuse Opale se prépare à enchaîner avec son tour final, le clou du spectacle. Elle scrute de ses grands yeux verts rehaussés de khôl noir l’assistance, à la recherche d’un volontaire.
— Qui parmi vous souhaite découvrir les mémoires enfuies au fond de son propre esprit ?
Personne ne réagit, tous baissent le regard. Elle relève une mèche de ses longs cheveux roux ondulés qui lui tombe sur les yeux.
— Personne ? Dans ce cas je vais désigner l’un d’entre vous au hasard. Lequel vais-je choisir ?
Pourvu que cela ne tombe pas sur moi.
Elle darde un index parfaitement manucuré en direction de la salle, le faisant passer sur chacun des spectateurs qu’elle examine les uns après les autres, avant de s’arrêter sur l’un d’entre eux.
— Vous!
Zut pas de chance.»

2 commentaires sur “La Boîte de Pandore

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s